Recherche

Site "TANGO ARGENTIN ERIC"

Plus de 150-200 articles sur le Tango Argentin, la Technique du Tango, les Quais de Seine Tango, d'autres Danses également… CONTACT 06 75 03 95 13 / emoquard@hotmail.com / emoquard@aol.com

Impressions et Ressentis de Tango

Impressions et Ressentis de Tango

————————————————— 

IMPRESSIONS OU ENCORE RESSENTIS DE TANGO

avec des PALABRAS de TANGO (PALABRAS comme MOTS ou PAROLES)…

… mais aussi des IMPRESSIONS, RESSENTIS ou encore SENTIMENTS et EMOTIONS de TANGO

actualisé le 29 septembre 2010

————————————————–

tangoaquarel

Parce que le TANGO ARGENTIN est aussi (et surtout?) …
sentiments, émotions, ou encore impressions et ressentis, mais aussi paroles, mots de TANGO…

de tous

et

de toutes

parce qu’il engage et questionne très souvent la personne toute entière

y compris … mes élèves

lesquels,

– qu’ils soient débutants (des bébés tango),

– ou déjà plus anciens (des ados ou déjà adultes tango),

vivent et vibrent leur vie, ainsi que LEUR tango,

et ont évidemment plein de choses …

… à questionner, découvrir, essayer de verbaliser, mettre en mots, dire, exprimer …

et bien entendu également … communiquer, partager…

———————————–

SOMMAIRE DE CETTE PAGE « IMPRESSIONS OU RESSENTIS DE TANGO »

I – QUELQUES PREMIERS MOTS ET PAROLES DE TANGO

II – QUELQUES SENTIMENTS, EMOTIONS, IMPRESSIONS ET RESSENTIS DE TANGO de mes élèves

* un vécu/ressenti très intéressant de Frédérique

* un autre vécu/ressenti très intéressant de Patrick, qui donne également à s’interroger sur ce que le tango engage réellement en nous

* d’autres vécus/ressentis intéressants d’Anne, Yana, Elena

* les paroles d’un tango russe données par Natalia = quelques indications complémentaires

* des tangos russes (et polonais) de Yana + son analogie (brève pour
l’instant?) avec les danses de salon

* d’autres tangos d’autres contrées

III – QUELQUES AUTRES SENTIMENTS, EMOTIONS, IMPRESSIONS ET RESSENTIS DE TANGO de mes élèves

* très intéressantes et sensibles impressions de Pia (également techniques et didactiques, en tant qu’ancienne danseuse classique)

* avec des impromptus de Fabrice très vivants, impromptus issus d’échanges mails mais qui traduisent une certaine réalité du quotidien tango à ce titre donc intéressants

* divers autres impromptus de Patrick

IV – QUELQUES DERNIERS SENTIMENTS, EMOTIONS, IMPRESSIONS ET RESSENTIS DE TANGO de mes élèves

+ D’AUTRES « PETITES CHOSES » ENCORE

* diverses « impressions de Festival » issues des élèves

* diverses autres contributions orientées pédagogie…

V – Mais aussi la chronique … « avis de tempête » sur ce que vous m’avez fait … subir un « dernier mardi de triste mémoire » (avec du recul, mort de rire, sur le moment, pas vraiment)

VI – regarder également

– les chroniques de Fabrice à Bs As (février 2008)

– la chronique d’Anne à Bs As (mars 2009)

– l’article « les jeans effrangés ouvrent le bal tango… »

– ainsi que « le tango étudié à Harvard »

– le tout en page « Buenos Aires Hoy »

———————————–

I – MOTS ET PAROLES DE TANGO

———————————–
LE TANGO…?

… « UNE PENSEE TRISTE QUI SE DANSE »

——————-

« MAITRE à DANSER:

Tous les malheurs des hommes, tous les revers funestes dont les histoires sont remplies, les bévues des politiques, et les manquements des grands capitaines, tout cela n’est venu que faute de savoir danser. »

Le Bourgeois Gentilhomme, Acte 1er, Scène 2- Moliere

On rappellera cependant (à toutes fins utiles?) que l’on formait les familles royales, nobles et autres gentilhommes conjointement aux arts de la danse et … de la guerre

——————-

RECETTE POUR FAIRE UN ARGENTIN:

Prenez une indienne, deux caballeros espagnols, trois gauchos métissés, un voyageur anglais, un demi berger basque, un soupçon d’esclave noire et laisser mijoter trois siècles….

Avant de servir, ajouter cinq paysans italiens, un juif d’Europe, un cafetier galicien, trois quarts de marchand libanais et une prostituée française toute entière…. laissez reposer une cinquantaine d’années,

puis servez glacé et .. gominé…

——————–

MAIS AUSSI, PLUS PROFOND

(merci Soraya)

——————–

» Fascinée depuis toujours par le tango, je n’ai jamais pratiqué pour la simple raison que je viens d’arriver en France, et que là ou j’étais, en Algérie, il n’y avait aucun cours de tango ».

MAIS AUSSI

» Le tango pour moi est un tout, c’est un univers, un état d’esprit, une musique, une danse et une attitude.

Cà me parle d’amour, d’interdits, de force et de souffrance à la fois, de grâce et d’une époque folle.

Ce sont là les premiers mots qui me viennent à l’esprit, je pourrais en parler des heures et des heures, mais le mieux serait que je le danse des heures et des heures ».

S.

Pas grand chose à ajouter me semble-t-il!

Sinon qu’il serait sans doute excessivement intéressant que Soraya, un jour, justement, nous en parle … pendant des heures.

——————–

LE TANGO EGALEMENT POUR LES PROFANES

merci à mes élèves initiés depuis 5-6 ans tous les étés sur les Quais de Seine

——————–

EN TETE DE TOUS LES SONDAGES

LE TANGO EST

– beau
– magnifique
– et surtout lascif
– ou encore SENSUEL (=le top je crois)

ou encore

– subtil
– fascinant
– une danse qui me fascine depuis longtemps

–  quelque chose qui vient de très loin (et me tient depuis longtemps)

ou encore « LA VERITE … SI JE MENS (avec l’intonation qui va avec »

– une danse de couple
– difficile
– pas simple
– complexe
– compliquée

et qui plus est, AMUSANT,

– un affrontement
– un combat
– macho
– fascinant

ET SURTOUT LE QUASI HILARANT (pour moi)

-« la femme y est complètement dominée » (venant d’une femme (sous le choc?) bien entendu)

OU ENCORE, pour les adeptes de l’expression d’eux-mêmes, de la communication, de la distraction à tout crin ou de l’évasion

– une manière de danser, de se libérer, de s’exprimer, mais aussi de communiquer

– de remplacer ou de s’ajouter à l’alcool pour faire tomber certaines barrières?

– de se distraire, de tout oublier, de penser à autre chose, de partir ailleurs, dans un ailleurs

ET AUSSI

– une thérapie (sic, et je l’ai entendu plusieurs fois, ce n’est donc pas un hasard)

(pour communiquer, mieux se connaître (soi-même, l’autre, l’autre sexe? (un des attributs de la danse sociale de tout temps de toute manière),

passer en revue tout un ensemble d’attributs de la vie contenus dans le tango, certaines personnes disant avoir beaucoup appris !! à travers le tango)

-…

Et je n’ai encore rien encore entendu sur le thème SEXUEL

(sauf les dommes qui disent clairement « venir pour çà », mais honnêtement, souvent la manière dont c’est dit (sourire), çà ne me donne pas vraiment envie d’en parler),

ce alors que le tango est quand même né dans les bordels et cabarets, souvent pour faire patienter « les clients »,

qui prenaient un ticket pour danser, « s’échauffer », se mettre en condition (parfois avec la même femme qu’avec celle avec laquelle ils allaient monter un peu plus tard)…

… et n’était donc en somme qu’un prélude à des « accouplements tarifés« .

Et ce alors que le tango argentin est quand même tout sauf une danse neutre, naïve, innocente…
——————–

LE TANGO…

… DE NOUVEAU POUR LES PROS

actualisé le 27 novembre 2009

——————–

GAVITO ET GERALDINE – Show La viruta TANGO EL GRAN GAVITO y GERALDINE

http://www.youtube.com/watch?v=mDhXTW2FlN8

quasi-monstrueuse cette démo, du ciselé pieds, des 2, Gavito el grande, y Geraldine, no more comment
j’adore

sinon, je me rappelle quand Gavito était passé à Paris, un soir sur les quais de seine, un moment il s’était levé pour aller danser sur la piste, un …aigle…
et la manière dont il dessinait, ciselait, pensait, oeuvrait chacun de ses pas, un artiste…

et là, avec Geraldine, c’est du top de top, la manière dont ils échangent, communiquent, se cherchent dans la danse, dans chacun de leurs pas, dans les moindres contacts…

—-

CHICHO ET JUANA – tango (Bajofundo) – Mantova TF 2008

http://www.youtube.com/watch?v=Ga1dUZm6lbc

démo muy impressive
les jeux de pieds, de jambes, petits pas de Juana sont tout à fait captivants, quasi fascinants même

et sa manière de se déplacer itou

elle a arch’ment progressé depuis qu’elle a commencé à danser avec Chicho, depuis 2-3 ans

—-

+ SANS DOUTE MON PREFERE (de feeling) DE SEBASTIAN ET MARIANA – sur une reprise de Tanghetto d’un tube de … Depeche Mode

http://www.youtube.com/watch?v=CjXEKqAgMJU

Ce qui est là carrément génial, c’est la musique (un remix de Depeche Mode, qui donne littéralement une tout autre dimension au tango, une dimension épique, en plus, carrément au-dessus, monstrueuse presque, le supplément d’âme, la musique
et çà, on ne quantifie pas (on ne qualifie même pas !)

——————–

DE LA QUASI COMMEDIA DELL’ARTE

(OU PLUTOT DE LA PANTOMIME?)

appliquée au tango, d’Eduardo Capussi et Mariana Flores

http://www.youtube.com/watch?v=zPaKqBPmjoc

d’habitude, on prend un mannequin (ou même un … balai) pour remplacer la danseuse

là, on a l’impression (au tout début) que la danseuse est une poupée de chiffon

au niveau danse, ce sont les transpositions « chorégraphiques » et même plutôt en « comédiennes variations »

des accélérations et variations musicales

qui sont (très) chiadées et aussi (très) drôles

Pantomime : Spectacle composé des seuls gestes du comédien.
Se distingue du mime en ce qu’elle vise plus souvent à amuser et qu’elle tient lieu de récit,
avec force gestes, figuratifs et même réalistes, remplaçant une série de phrases.

——————–
 
II – IMPRESSIONS ET RESSENTIS DE TANGO I
 
——————–

A – PARMI MES ELEVES, FREDERIQUE A « OUVERT LE BAL »…

(à vous de la rejoindre?)

——————–

… m’autorisant à communiquer ce qu’elle ressentait et avait ressenti à propos du tango argentin,

se disant elle-même très intéressée par la perception et l’expérience des autres

——————-

« 2008 a été une belle année pour moi grâce au tango.

Effectivement, le tango m’a emportée toute entière, c’est totalement énergisant, comme jamais je n’aurais imaginé

C’est comme si petit à petit, toutes les couches de faux, de contraintes que l’ on s’impose, de dévalorisation et autres sentiments qui nous empêchent de vivre sautaient les unes après les autres!

C’est comme si de petit, étroit, restreint, on devenait grand beau, simple, majestueux, comme quand on était enfant,

On rêve tout en gardant les pieds sur terre,

Que demander de mieux?

C’était sans doute ma quête depuis bien longtemps

C’est l’effet Michel Ange, il faut tout dépouiller, enlever les couches de matière pour atteindre le vrai
Grâce au tango, mon année 2008 est une des pus belles que j’ai vécues

Je dois dire que bien que ma situation personnelle soit très difficile, j’ai connu beaucoup de bonheur cette année

Il faut maintenant transformer l’essai en 2009! … et ne pas se laisser … trop … perturber, tu as raison

Merci encore pour m’avoir acceptée dans cette … douce galère…

Sinon, ok pas de problème, tu peux diffuser en donnant mon nom, cela m’intéresse de connaître le ressenti des autres danseurs et danseuses

Pour ce qui est d’approfondir , j’essaie de le faire dès que je me sens inspirée, ce qui a été le cas cette nuit.

J’ai  » bien  » ou plutôt « bon » dansé samedi soir, c’est pourquoi j’ai essayé cette nuit de mettre en mots ce que me semble être le tango, ce que c’est que cette grandeur du danseur et de la danseuse,

l’un dans son masculin, l’autre s’autorisant à être véritablement dans son féminin, en fait tout simplement chacun à sa vraie place.

C’est cet ancrage dans son territoire originel qui , à mon sens, permet par le langage des corps, un échange aussi fort.

Le tango est sans doute quelque chose comme un retour à une simplicité / vérité dans laquelle nous sommes comme des poissons dans l’eau – comme dans le ventre de Maman ! –

Mais il faut que j’expérimente encore , que je danse et qu’après je réfléchisse, ce n’est pas encore finalisé »

Frédérique

P.S. Quelques éléments d’information – poétiques – sur l’abrazo

Cette chose qui effraie un peu au début, et dont très vite on ne peut plus se passer…

Mais il semble que ce soit tout bénéfice pour les protagonistes

– naturel et sans contre indication –
Alors à diffuser et à consommer sans modération !

——————–

PATRICK ET ANNE NOUS PARLENT EGALEMENT DU TANGO
ABSOLUMENT!
et attention!
« çà … questionne grave »😉

——————–

B – PATRICK: « LE TANGO NOUS MET FACE A NOUS-MEMES, IL SE NICHE DANS LES MOINDRES EMOTIONS »

Mon sentiment premier est que l’on ne peut rien lui cacher,. il va chercher très loin et cela même dans l’enfance de manière chronologique jusqu’à aujourd’hui;

Il nous confronte ou analyse / décompose chaque instant de notre existence.

Il est très intense dans la réalité des événements que nous avons vécus ou que nous sommes en train de vivre…

C’est très probablement le moyen le plus radical de nous mettre face à nos démons qu’ils soient bons ou mauvais / une manière de nous imprimer ou de mettre en tableau les bonnes ou les mauvaise actions que nous commettons;

Je décrirais « LE tango » comme une BIBLE et…
… pour ceux qui ne sont pas croyants comme une MATRICE …

« LE PARTAGER AVEC AUTRUI »

C’est la façon la plus simple et la plus ouverte de se mettre à nu pour donner à chaque instant de sa personne / de son énergie et surtout de sa pudeur .

C’est aussi prendre le risque d’être « vulnérable émotionnellement ».

Pour certains, c’est acquérir un pouvoir sur l’autre; c est une arme très destructrice / une addiction qui se soigne avec la même médication « ENCORE PLUS DE TANGO »;

Le sevrage, on peut oublier même après une très grosse période d’abstinence , l’appel du tango est encore plus fort !!!!

Nous redécouvrons quelque part un coté  » primitif  » mis à part ce coté spectacle magique / charnel , qui sert de couverture à des êtres qui sont très clairement en crise / en grande détresse / grande souffrance, qu’une société dite normale génère !!!

Etres à côté desquels le bateau / train (de la société) passe sans faire attention à toutes leurs balises d’appel au secours signifiant qu’ils ne rentrent plus dans « LES NORMES ».

Si le tango est le dernier rempart qui nous maintient face et dans la société, on est dans la merde …

De manière plus intime , lorsque l’on est « plus que fusionnel » avec sa partenaire, il n existe plus rien, le décor ne se résume qu à notre couple et tout le reste s’efface,…

…parfois même la musique .
« LA SEXUALITE DU TANGO »

Il peut nous rendre plus émotif, tout en décuplant chaque instant de plaisir / le transformant en moment de pur bonheur, il peut permettre de se glisser dans la peau de l’autre, de surfer sur chacune de ses émotions et que … cela soit réciproque ;
« LES TRAHISONS DU TANGO »

– Pourquoi mettre fin à chacune des connexions dont on se nourrit ?

– Chacune des fins de « MILONGA » est une atroce douleur;

– C’est comme si nous nous arrêtions à la vitesse du son avec un arrêt instantané à « 0 KM/H » … et que l’on se rendait que « merde … l’enveloppe est vide … »

– L’humilité du tango se manifeste souvent lorsque l’on se rend compte que l’on n’a pas grand chose a offrir à l’autre et qu’il / elle , nous a vidé de ce que l’on pensait être précieux ; de là l’apparition « des (fameuses) idées noires « .

– «Cà craint » lorsque l’on rentre dans une « pièce bondée » et que le sentiment que l’on a est d’être dans une « pièce vide ».

– Jusqu’où établir la connexion tango ???

– Jusqu’où la relation avec l’autre devrait-elle être privilégiée ???

– Suis-je quelqu’un d’intéressant pour permettre une connexion de qualité ???

– Pourquoi certaines connexions sont elles plus magnétisantes (ou magnétiques?) que d’autres ???

– Est-ce que le tango nous voit arriver de loin ???

– Cette culpabilité lorsque la connexion n’a pas pu se faire ???!!!

– Comment réagir lorsque l’on se rend compte qu il y a des sentiments naissants ???

– Que signifie vraiment « danser avec son âme » ???

PATRICK

——————–

P.S. perso

Le tango questionne et engage vraiment la personne tout entière

« c’est d’ailleurs pour çà qu’on ne peut pas danser avec tout le monde »

« c’est aussi pour çà que je prends ma … retraite toutes les 3 semaines » (just kidding)

——————–

C – ANNE ET LES … OPPORTUNISTES DU « SLOW MILONGUERO »

——————–

JE NE SUIS PAS PARTANTE POUR …

… LE MILONGUERO IMPOSE par des danseurs plus petits que moi, souvent dès le début du tango,

danseurs avec lesquels la différence de taille rend le tango carrément désagréable au niveau de la danse

(aucun équilibre contrebalancé par l’autre),

voire pour un tango qu’ils dansent (souvent) uniquement pour « en profiter »

4 DANSEURS SUR 5 S’ARRETERAIENT DE … « DANSER »!

En effet, si je fais une moyenne de mes expériences en bal en ce domaine, je dirais que 4 danseurs sur 5 s’arrêtent de « Danser »,

et transforment la danse en un « Slow  » opportuniste si vous voyez ce que je veux dire…

Comment apprécier de ne même plus danser?

Non seulement c’est à mourir d’ennui, mais en plus, ce n’est même plus de la danse.

ALORS JE LES ATTENDS MOI …

… les Vrais Danseurs de Milonguero,

pas les Opportunistes du Slow Milonguero …

les premiers étant dans mes rencontres une espèce rare

et la sous-espèce des plus de 1,80 m plus rare encore.

Mais quand j’en ai croisé, et bien, c’était bien.

——————–

DIVERS AUTRES « HORIZONS OU PAYSAGES TANGOS »

RUSSES, POLONAIS, ORIENTAUX, HOLLYWOODIENS,

mais aussi GRECS, TURCS…

actualisé le 27 novembre 2009

——————–

D – YANA NOUS PARLE DU TANGO ARGENTIN

(AINSI QUE DE TANGOS RUSSES)

——————–

« Avec le tango j’ai trouvé ce que j’ai perdu quand
j’ai arrêté les danses de salon,

un état dans lequel je me trouve
après avoir dansé que je n’arrive pas à décrire au travers des mots.

Sinon, voilà DES TANGOS RUSSES que j’aime:

« Last Tango in Moskow »

http://www.youtube.com/watch?v=G2vUTYWmdp8&playnext_from=PL&feature=PlayList&p=BA267587B984DA91&index=34

(commentaire perso, celui-là j’adore, épique, enlevé…, l’âme russe dans ses plus grandes envolées)

par contre, le lien ne semble plus marcher, grrr…

le nom du tango, c’était « Last Tango in Moskow », çà durait 5 minutes je crois, si quelqu’un arrive à le retrouver, je suis preneur…

sinon,

Танго « Брызги шампанского »
http://www.youtube.com/watch?v=Ce9qVx-1qrM&feature=related

Polish tango in Soviet Russia – Utomlennoe solntse, 1936
http://www.youtube.com/watch?v=qOnU-TRRmSE&feature=related
celui-là, j’aime vraiment bien, romantique
je me demande même s’il n’y a pas une version française

Tango Russe « Chernie glaza » (« les Yeux Noirs ») Jurij Morfessi
http://www.youtube.com/watch?v=Zi5tvmeI7-A&feature=related
çà, c’est bien russe

http://www.youtube.com/watch?v=xN-QUEGgkDA&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=CD1Ylvehb5o&feature=related

Et merci pour avoir mis ce tango russe aujourd’hui – je suis sûre que
les autres filles russes l’ont apprécié autant que moi ».

Yana

——————–

P.S. et NB certains de ces tangos russes sont d’origine polonaise en fait

P.P.S. Pour le tango russe (et en fait d’origine polonaise) dont parle Yana (et qu’il faudrait que j’arrive à vous repiquer quelque part), voir déjà les paroles ci-dessous

——————–

E – NATALIA, EGALEMENT RUSSE, NOUS DONNE AINSI LES PAROLES DU TRES BEAU TANGO RUSSE DONT PARLE YANA, TANGO QUE J’AI DONC PASSE TOUT DERNIEREMENT EN STAGE

(et nous donne également quelques autres indications)

tango russe que je passe d’ailleurs assez régulièrement les soirées d’été sur les Quais de Seine

——————–

NATALIA

« J’ai trouvé les paroles francaises du tango russe que tu as fait jouer l’autre fois en stage

http://www.stihi.ru/2008/11/18/3814.

Et en effet, c’est apparement d’origine polonaise :))

Mais c’est devenu si populaire en Russie que peut-être très peu de monde en fait sait que la mélodie vient de Pologne ».

Natalia

——————–

LES PAROLES DU TANGO RUSSE EN QUESTION


« SE DIRE ADIEU »

On se quitte, on se quitte,

Le soleil et la mer,

Tout en hier, tu es fière,

L’amour est mort.

En ma mélancolie

Je n’ai plus de tristesse …

La dernière tendresse

Apparut dans mes mots.

*

On se quitte, mais je reste calme,

Nous en sommes coupables tous les deux …

On se quitte, se quitte …

Toute l’histoire est écrite,

Pas longuement, pas trop vite,

Se dire adieu.

*

On se quitte, on se quitte,

Le soleil et le ciel,

Tu es belle et cruelle,

L’amour est mort.

En ma mélancolie …

Je n’ai plus de tristesse,

La dernière tendresse …

La vie s’endort.

*

On se quitte, mais je reste calme,

Nous en sommes coupables tous les deux …

On se quitte, se quitte

Toute l’histoire est écrite,

Pas longuement, pas trop vite,

Se dire adieu.

——————–

P.P.P.S. D’AUTRES TANGOS RUSSES
trouvés lors de mes pérégrinations tanguesques russes sur youtube

4 AUTRES VERSIONS DU TANGO DONT JE PARLE PLUS HAUT, AVEC ET SANS PAROLES

Version avec paroles
Polish tango in Soviet Russia – Utomlennoe solntse, 1936
http://www.youtube.com/watch?v=qOnU-TRRmSE

Version sans paroles (avec démo tango en bonus)
http://www.youtube.com/watch?v=1jnHMDwh9C0

autres versions
http://www.youtube.com/watch?v=uL2VLSIgMOM
avec un très beau début instrumental

http://www.youtube.com/watch?v=iV5Hdjd6AVA
avec un très beau chant

Et pour avoir plein d’autres versions,
taper « Утомленное солнце танго » sur youtube…

(un maxi-standard, mérité, tous s’y sont essayés? en Pologne et Russie, comme pour la cumparsita en Argentine?)

SINON ET PAR AILLEURS

« Tango Notturno » – (4) Mieczysław FOGG !
http://www.youtube.com/watch?v=Y-MUkQe9GbI&feature=PlayList&p=F706884D554F6814&index=3

The Russian Revolution (Red Army Choir)

http://www.youtube.com/watch?v=JO5-hM6xKt4&feature=PlayList&p=B23F84AA2E80C10D&playnext=1&playnext_from=PL&index=32

http://www.youtube.com/watch?v=3mtAfVJ6irg&feature=PlayList&p=B23F84AA2E80C10D&playnext=1&playnext_from=PL&index=27

Autre nom: « Champagne Bubbles »
avec musique de … Jose Maria Lucchesi

Na sopkah Manchzhurii (1905)
http://www.youtube.com/watch?v=vyjYY_dUlPg&feature=PlayList&p=B23F84AA2E80C10D&index=0&playnext=1

Tango from Russia: Pyotr Leshchenko – Wino Lubwi, 1936
http://www.youtube.com/watch?v=WMXhiTgSzIE

Russian tango from Paris: Vertinsky: Tango Magnolia, c.1929
http://www.youtube.com/watch?v=5q8sDA-OUYY&NR=1

Tango from Russia: Pyotr Leshchenko – Wino Lubwi, 1936
http://www.youtube.com/watch?v=WMXhiTgSzIE

A Russian Tango – Clarinet solo
http://www.youtube.com/watch?v=fRXUmXgmCIw

Old Russian tango « Tichij dien ugasal » – Vadim Kozin !
http://www.youtube.com/watch?v=xFnv1OKWVZg
jolie et douce mélodie

Yana Gray – « Autumn » Tango (Oсень прозрачное утро) V. Kozin
http://www.youtube.com/watch?v=owHCiuzcSRQ&NR=1
superbe voix de femme

Wiera Gran sings Russian tango – Ciemna noc (Temnaya Noch)
http://www.youtube.com/watch?v=fE6-jlevnwQ
des IMAGES ET LUMIERES SUPERBES, SURREALISTES…

ТАНГО РАЗБИТЫХ СЕРДЕЦ
http://www.youtube.com/watch?v=Fy-rkOpXspA
belle version bien surprenante, presque pop/rock, avec un (très) beau clip également

Анна Аронов танцует обалденное танго
http://www.youtube.com/watch?v=btYP3Oxm4qc
une reprise russe du roxanne version tango de Moulin Rouge
attention, çà décoiffe

——————–

TANGOS D’AUTRES CONTREES

——————–

J’ai même trouvé les versions polonaises

de « se dire adieu »

et çà … dépote grave, c’est beau

Donc enjoy

Tango « To ostatnia niedziela » – (1/5)
http://www.youtube.com/watch?v=zLL4tIc-Xb8

Tango « To ostatnia niedziela » – (2/5) M.Fogg – Chór Dana !
http://www.youtube.com/watch?v=Y_AB1wpI0oY

Tango « To ostatnia niedziela » – (3/5) Klavdia Shulzhenko !
http://www.youtube.com/watch?v=lFuWcwIwMds

Tango « To ostatnia niedziela » – (4/5) Riazanov Quartet !
http://www.youtube.com/watch?v=uQCZatHpB5s

Tango « To ostatnia niedziela » – (5/5) Gidon Kremer !
http://www.youtube.com/watch?v=C071-M1e5Vk

—–

« Mein Idishe Momme » as a tango in Russian !
http://www.youtube.com/watch?v=vftYsKOG4vo
(c’est plus une version yiddish que russe évidemment)

Tango « La Cumparsita » – Yiddish version
http://www.youtube.com/watch?v=10pm95qJLiM&NR=1
idem

Wiera Gran sings American tango – Orchids In The Moonlight (Orchidea) 1935
http://www.youtube.com/watch?v=zM6LKw5tGlo&NR=1
de belles photos, images, érotiques presque, orchidées et autres visions…

Tango … Orchids in the Moonlight !
http://www.youtube.com/watch?v=fFBfdUd69CQ&feature=related

Tango Superbo
http://www.youtube.com/watch?v=n-6wvfsbWs0&NR=1
How wonderful to see the tango danced so simply and gracefully
Far from any ballroom extravaganza! Dolores del Río is divine!
Avec un peu de Fred Astaire également

Fred Astaire et Ginger Rogers Tango & Waltz
http://www.youtube.com/watch?v=LpmV85BKUrM&feature=related

Angelic Upstarts – Last Tango In Moscow (Lyrics)
http://www.youtube.com/watch?v=DK9NSW-yl00
bon là, c’est spécial, mais j’aime bien
en tout cas, çà change…

——————–

TANGOS GRECS ET TURCS

——————–

LES 2 VERSIONS QU’ON CONNAIT

LA GRECQUE, D’HARIS ALEXIOU

http://www.youtube.com/watch?v=lF3zt_Gj3uk

MAIS AUSSI LA TURQUE, Nilüfer – To Çok Uzaklarda

http://www.youtube.com/watch?v=54lZ_gMWuwY
ou
http://www.youtube.com/watch?v=yReQRaXs1_c
ou
http://www.youtube.com/watch?v=3KnuMAlkqGk
= version baisers
ou
http://www.youtube.com/watch?v=7lnH5HISZaI
version live + violon

ou encore la version Nilüfer avec « démo tango en prime »
http://www.youtube.com/watch?v=Kc_PFT8ksPw
(mais qui casse pas des briques)

Mais aussi, une autre version, avec une très jolie voix (et/ou chanteuse? ;-))
(mais la partie instrumentale, hum…)
http://www.youtube.com/watch?v=-V-TYBFsE8s

——————–

TANGOS ARABES ET ORIENTAUX

une heureuse fusion

——————–

Tango arabe (chorégraphie danse orientale sur morceau de Piazzolla)
http://www.youtube.com/watch?v=TlvpMcWRuQo&feature=related
joli, grâcieux, captivant(e) (la danseuse)

Tango à l’orientale
http:/www.youtube.com/watch?v=G-f_I1GvJPs&feature=related
je sais pas pourquoi, mais çà fait carrément plaisir de voir çà
+ « musicalité des ventres » tout à la fin

AMIR THALEB « TANGO ORIENTAL » EN TRES ARROYOS
http://www.youtube.com/watch?v=njqksfwq2jk

grâce (masculine), émotion

mais… comme dirait S. de P.😉

« sans meuf, c’est moins drôle… »?

mdr

——————–
 
III – IMPRESSIONS ET RESSENTIS DE TANGO II
 
——————–

A – PIA NOUS PARLE DU TANGO
avec des parallèles avec … la danse classique,

ainsi que la danse et le chant tango…

——————–

« AYANT DANSE moi-même DE NOMBREUSES ANNEES (DANSE CLASSIQUE),

j’ai passé pas mal de temps à regarder la manière de se tenir des TANGUERAS

(au lieu de danser moi-même et de risquer de faire les choses mal et donc de … me faire mal), au niveau des chevilles, jambes, buste notamment…

et je fais tous les jours des exercices pour muscler mes chevilles.

REGARDER DANSER NATACHA POVERAJ
QUI EST TOUT SIMPLEMENT MAGNIFIQUE

AINSI QUE LES FILMS DE TANGO,
dont celui inévitable de CARLOS SAURA
,
que je regarde très souvent

constituent une très belle INITIATION.

POUR DANSER, ETRE « EXTREMEMENT ACTIVE »

N’y connaissant rien, je peux juste dire qu’il faut en fait être extrêmement active, sur le qui-vive, mais tout en subtilité et en douceur retenue, qui laisse parfois entrevoir ou exploser, selon la musique et les partenaires, une sensualité grondante.

AU NIVEAU DE LA POSTURE, il faut être toujours en appui, toujours en contact avec le sol, alors que moi j’avais peu d’appuis et de contacts avec le sol, plutôt étirée en arrière (danse classique?) et pas sûre sur mes jambes.

Résultat j’avais plutôt l’air d’un canard boiteux il y a peu de temps, alors qu’il faut être enracinée dans le sol, mais en mouvement, étirée vers le haut et légère, un peu comme le chant lyrique.

Voilà mon humble impression..

ET PUIS JE RECOIS AUSSI BEAUCOUP DE MES PARTENAIRES,

chacun me donne des éléments différents, et pour n’en citer que 3:

– LUDOVIC c’est plutôt l’abrazo, le contact au niveau du sternum, ne pas partir en arrière et les appuis qu’on a décortiqués

– JEAN-BAPTISTE m’aide à travailler les appuis aussi, mais différemment, de manière moins pédagogique, plus dansante, un travail plus au niveau de la pose du pied sur le sol et des jambes

– PATRICK…ah Patrick! tout en subtilité, il laisse à la danseuse sa liberté tout en la guidant, les jambes surtout sont libres, légères et suivent d’elles-mêmes le mouvement, sans forçage

« L’IMPRESSION DE DEVENIR FEMME »

Mais surtout, le tango donne cette impression de devenir femme, de l’être activement et pas passivement comme en classique ou les danseurs sont un peu asexués je trouve.

Je vais arrêter là mon poème sur le tango, d’autant plus que tous les partenaires sont intéressants, ce qui prendrait des pages et des pages!

Pour les BOLEOS, je sens bien ce pas, j’aime ça, alors merci et tant mieux si ce n’est pas trop moche! »

Pia

——————–

COMPLEMENT RELATIF A LA DANSE EN GENERAL

Ok, alors voilà mon VECU DE DANSE:

DEBUT AVEC LE MODERN-JAZZ à 11 ans,

puis CLASSIQUE

(CONSERVATOIRE + Studio Harmonic + Master-Classes à la Salle Pleyel)

de 13 à 19 ans, quasi tous les jours mais toujours en tant qu’élève (avec scolarité normale),

CONCOURS DU CNSM passé avec déjà un genou pété (une semaine avant le concours, je n’aurais jamais du le passer) et loupé vu la forme physique,

ACCEPTEE AU CNR DE PARIS mais en contemporain, donc pas intéressée et ayant conscience qu’il ne fallait pas en rajouter niveau études et genoux.

SAVOIR ALORS « RELATIVISER »

Donc poursuite de la scolarité normale au lycée en essayant de relativiser (carrière brisée, profs dingues qui te poussent à te présenter à l’opéra ou au CNSM et tu déchantes quand tu te prends une baffe magistrale dans la figure)

DANSER D’ABORD POUR LE PLAISIR

et je découvre Wayne Byars, un prof de classique au Studio Harmonic, très pédagogue, gentil, danse toujours à 60 ans passés…je continue à danser en comprenant que la danse c’est d’abord le plaisir et pas la compétition.

Genoux toujours fragiles, un qui se redéboîte à la fin d’un cours et verdict de l’ostéopathe: chaise roulante à 20 ans (j’en avais 19) si je continue la danse classique.

Essai de sevrage forcé et sur les conseils d’une amie, découverte du chant en chorale (qui par la suite deviendra chant en individuel, un autre monde) et coup de foudre pour cet art.

CONCERNANT LA DANSE CLASSIQUE

Une fois les années noires passées, la danse me manque toujours mais je comprends (avec réticence d’abord mais mieux maintenant) que la danse classique est une hérésie, il faut d’ailleurs déformer le corps pour faire un danseur.

Ma question aujourd’hui c’est oui, le classique c’est mauvais, physiquement et psychologiquement, mais ça donne des bases impressionnantes (musicalité, souplesse, …) et à la fois qui peuvent créer des blocages, alors à faire ou pas?

CE QUI ENTRE PHYSIQUEMENT EN JEU DANS LA PRATIQUE DE LA DANSE

En parallèle je suis suivie par une naturopathe pour les genoux (les kinés ne m’ont pas du tout aidée et jamais massée, ils ne savaient pas ce que j’avais, ni si je pouvais danser) et je suis un traitement qui favorise la régénération des tissus.

Je m’intéresse aussi aux chaînes musculaires et aux micro-traumatismes dans le corps, encore à l’état de recherche.

Et le mari de mon ex-maître de mémoire (je suis orthophoniste depuis juillet 2008) chez qui j’habite, qui est médecin à l’INSEP a fait des recherches sur le genou et pense que cela viendrait d’une faiblesse des chevilles, ce qui me semble logique.

En gros si la cheville n’est pas stable, ce qu’il y a au-dessus ne risque pas de tenir.

POUR TERMINER,

TOUT CE QUI EST SENSATIONS PHYSIQUES est actuellement chez moi EN TRAIN DE E REVEILLER

et tout ce que j’ai étudié et cherché est en train de se mettre en place

(avec mes patients, qui sont chanteurs, je travaille beaucoup sur la posture, le corps, la manière de se tenir, le dos, les jambes…)

et c’est très intéressant et agréable…

POUVOIR RECOMMENCER SUR UN TRIPLE ANGLE : CHANT + DANSE TANGO + CHANT TANGO

J’ai tendance à oublier que j’avais arrêté la danse pendant 7 ans (la machine doit se remettre en marche, mais différemment)

sur un drame, et que j’avais fermé la porte à la danse.

Comme on le dit habituellement, on revient toujours à ses premières amours,

mais là je peux en plus l’ajouter au chant et au chant-tango c’est passionnant!

LE MAGNIFIQUE FILM « SI SOS BRUJO »

… j’ai proposé à Yana d’aller voir ensemble « SI SOS BRUJO »,

un film sur le tango (côté musique, absolument magnifique, j’en ai pleuré)

qui passait dans un cinéma samedi (jour du festival du tango).

UN REGARD FACON … « CAMERA INTERNE »

Oui, on m’a souvent dit que j’avais une drôle de tête, = le « masque » que tu évoquais sans doute, particulièrement quand j’écoute de la musique (tango ou classique) ou quand je regarde de la danse.

En général, on ne comprend pas pourquoi je ne parle pas tout de suite après, mais dans ces moments-là j’ai l’impression que les yeux me sortent de la tête, d’être une caméra interne,

de sentir physiquement les choses comme si je ressentais le mouvement

(ce depuis que je suis plus jeune, notamment avec les vidéos de Noureev) à l’intérieur de moi.

Plus le temps passe, plus cette sensation se fait précise… (surtout avec la musique).

A 13 ans, je me disais ainsi que je « comprenais » le mouvement, dans mes tripes et avec mon coeur.

——————–

ELEMENTS DE REPONSE BIBI:

note qu’il me semble qu’on dit couramment qu’il faut COMMENCER LE CLASSIQUE TRES TOT, STYLE 6-8 ANS,

quand le corps (ossature, articulations, ligaments…) est encore souple, malléable (déformable?), en formation

le problème, c’est qu’on peut faire
– l’un (LA COMPETITION)
– et l’autre (simplement pour LE PLAISIR)

et que quand on a goûté à l’un, en l’occurrence LA COMPETITION, difficile de s’en passer (soupir)

ou de se contenter de danser « SIMPLEMENT » POUR LE PLAISIR

(en tout cas dans un premier temps, puisque manquent alors ni plus ni moins « que » …

– toute la phase de TRAVAIL INTENSIF préparatoire nécessaire préalable à la compétition
– ainsi que la poussée d’ADRENALINE (et les bonheurs ou malheurs qui vont avec) et l’intensité de la compétition)

sans compter donc les PROFS OU EDUCATEURS qui ne sont parfois pas plus raisonnables que leurs ouailles (c’est pareil dans le sport)

dis-toi que le VRAI PROBLEME serait de ne même plus pouvoir danser pour le plaisir

j’ai connu çà pour le sport et la danse, pendant plusieurs années, et çà c’est « assez terrible »

CONCERNANT « LA DANSE MAUVAIS, PHYSIQUEMENT ET PSYCHOLOGIQUEMENT

UNE HERESIE, qui nécessite de déformer le corps pour faire un danseur?

qui peut créer des blocages

MAIS QUI DONNE DES BASES IMPRESSIONNANTES (musicalité, souplesse, …)

ALORS, A FAIRE OU NE PAS FAIRE? »

oui, c’est forcément dangereux, sauf quand le corps est formé de la manière adéquate, et encore, puisqu’on le pousse alors à ses limites et au-delà de ses limites pendant des années

on prend alors des RISQUES IMPORTANTS pour son intégrité physique à relativement moyen terme

ainsi, quand je voyais ma petite soeur « travailler son coup de pied » en commençant par le coincer sous une commode, je me disais qu’il y avait un problème

il faut ainsi «forcer son corps», en permanence, avec arthroses multiples potentielles à 30-40 ans

ou pire, ce que tu as eu donc

CONCERNANT « TA CHEVILLE

qui ne serait pas stable, ce qu’il y a au-dessus risquant de ne pas tenir?

çà parait relativement logique
et correspond aussi en partie à ce que j’ai cru voir (la cheville flotter en dessous du genou sur certains de tes appuis)

ce qui était assez surprenant étant donné ton passé de danseuse classique

UNE DES CLES (pour toi) pourrait donc effectivement venir de là pour …

… POUVOIR REDANSER AU MOINS POUR LE PLAISIR

pcq DANSER LE TANGO, c’est souvent un … ENORME PLAISIR

Eric
——————–

B – LES … « IMPROMPTUS »DES ELEVES

– DE TOMY (alias « dromadaire »)
– ALAIN
– MARC
– PATRICK
– y otros

souvent des « morceaux de choix »

——————–

a – LES … « IMPROMPTUS DE TOMY (alias « Dromadaire ») »

——————–

Tomy (alias dromadaire):
« eh, le gaulois, c’est pas comme çà »

le spécuialiste des versions « feignasses » (le moins de pas possible pour le danseur):
– « quand t’es dans le désert, t’en fais le moins possible »
– « non, là, tu peux enlever encore 2 pas »

Alain:
« çà c’est ma botte secrète »

Patrick, qui me remplaçait sur un cours débutant l’an dernier:
« eh, ta danseuse, c’est pas de l’orangina »

Marc:
« en fait, la danseuse, c’est comme un sac de blé… »

——————–

b – LES … « IMPROMPTUS DE FABRICE »

(toujours vivants et bourrés d’enthousiasme)

——————–

O.K.

Cà marche pour moi, 19 h dans le café à proximité de l’Opus,

après j’irai me nettoyer la tête à la « Florida »,

çà me changera du « Cimetière des Eléphants » d’hier soir

Fabrice

Information pour tous

ce mercredi, pour fêter le 25ème anniversaire de la chute de la dictature en Argentine, il y a une grande fête/milonga à la maison de l’Argentine à la Cité U (27 Blvd Jourdan), de 20h30 à minuit, entrée libre

Qu’on se le dise Fabrice

Salut Eric

Moi j’aime bien le cours du jeudi, je trouve qu’il y a une bonne émulation, que le groupe s’entend bien et que le travail avance de façon satisfaisante.

Un peu égoïstement, il y a quelques danseuses (Claire, Gaelle, Myriam)qui me sont fort agréables et avec lesquelles j’ai un bon feeling.

C’est vrai que au niveau technique, le cours de Mardi était plus pointu, mais j’ai eu comme retour de la part des danseuses, qu’elles ont vraiment apprécié de travailler un peu de technique féminine, et pour nous, mis à part le fait qu’il y avait quelques pas pas si évidents, çà ne fait jamais de mal de se concentrer un peu sur l’écoute de sa partenaire, ce que peut-être … a parfois un peu de mal à faire (ce sont les échos que j’en ai eus)

En conclusion, pour moi, j’aime bien travailler des choses plus techniques le mardi avec Colette, en petit comité, et le jeudi pouvoir me consacrer plus au plaisir des danseuses, qui, je trouve font beaucoup de progrès, notamment Frédérique, Anne et Claire

On se voit peut-être ce soir à l’Opus,

Salut et que vive le Tango libre

Fabrice

Salut Eric

Il est exact que ses C.D sont les miens, je les avais même oubliés depuis le temps.

Si l’entrée est un peu plus chère cette semaine à la B.N.F; c’est que c’est Karine Saporta qui fait le spectacle, donc gage de qualité, mais de toute façon, il est toujours possible de venir juste pour la Milonga, et ils font plein de réductions (étudiants, chômeurs, habitants du XIIIe)

La dernière fois que je suis allé à la Péniche Nix Nox, c’était avec Mathieu et ses autres élèves, pour assurer un cours en remplacement de Yanick, et c’est vrai que l’on a un peu relevé le niveau, la musique reste toujours aussi « bizarre », mais moi j’aime bien çà (merci Céline)

Je serai ce soir à la B.N.F. en compagnie d’une merveilleuse danseuse vénitienne que j’ai eu l’honneur de connaître l’année passée au cours de D.N..I à Buenos Aires

Hasta luego Fabrice

Salut Eric

Plein de choses à écrire, alors procédons par ordre.

C’est sympa d’avoir reçu des nouvelles d’Anne!

Surtout qu’elle a l’air de ce débrouiller comme une grande, ce qui ne m’étonne pas, je suis content de savoir que sa première milonga s’est bien passée, car « le Dandy » ça été aussi mon « dépucelage » personel, et ce n’est pas une milonga facile, je pense qu’elle devait être dans ses petits souliers.

Je te remercie pour ton mail d’encouragement, çà fait plaisir et c’est motivant d’avoir des retours positifs, sinon pour le cours du jeudi, je ne te cache pas que Colette et moi avons été un peu « frustrés », car du fait qu’il y ait tant de monde, il est difficile de circuler, et, de plus, tu n’as pas vraiment le temps de t’occuper des intermediaires-avancés

Bon c’est toujours intéressant de revoir les bases, mais par rapport au cours du mardi, on restent un peu sure notre faim

Sinon pour la Milonga Libertad de Ray, moi, j’aime bien ce qu’il fait, l’endroit est sympa, la musique est bonne, il n’y a pas trop de monde et on ne se marche pas dessus, et l’ambiance est amicale, bref une bonne petite pratique sans prétention ou il est agréable d’aller remuer des Zapatos, loint du climat surgelé et m’as-tu-vu de certaines milongas du dimanche

Fabrice

Salut Eric

Y’as du bon matos dans les C.D que tu m’as donnés, notamment dans Tango Club Night une version de la « Pampa Seca » de Otros Aires qui n’est pas mal du tout.

Pas de problème pour te rapporter le C.D de Tanghetto, mais ne préfères tu pas que je te fasse une clé U.S.B. que tu chargeras directement, comme ça je pourrais te mettre aussi d’autre choses

Passes un bon week end @+ tard Fabrice

Salut Eric

Merde alors, heureusement que tu es là, j’ai embarqué une paire de zapatos de fille à la place des miennes, peux-tu te renseigner auprès de ces dames, je suis confus, il s’agit d’une paire de chaussures noir « façonnable » dans un sac Emporio Armani

Encore merci de les avoir prises

Fabrice

——————– 
 
c – PAR AILLEURS ET EGALEMENT, LES IMPROMPTUS DE PATRICK

les hauts …, l’impensable et les bas…

——————–

Salut Eric,

hier soir, l’impensable est arrivé …

en rapport à …

… à la manière de danser également.
Ce qui me dérange énormément, c’est que maintenant, elle sollicite des danseurs qui ont moins de vocabulaire que moi,

qui sont peut-être mieux rythmiquement que moi, mais qui ne sont même pas toujours esthétiques.
Et les remarques y vont de bon train sur ma manière de danser.

Je me suis beaucoup interrogé là-dessus!
çà m’a donné l’impression d’avoir régressé énormément!!!

et cela m’inquiète!!!
Là, j’ai fait un grand nettoyage à tous les niveaux, histoire de me poser un peu.

Je te verrai mardi …

salut Eric

voila le film dont je te parlais !!!

« DANCE WITH ME  » réalisé par Liz Friedlander en 2006 avec Antonio Banderas, Rob BROWN, Yaya Dacosta, qui passe sur Canal+.

COMEDIE DRAMATIQUE AMERICAINE
un danseur de salon vient en aide aux élèves d’un lycée et leur enseigne son art!!!

rediffusion le jeudi 7 février à 8h30 canal+ SPORT,

le 8 fév. à 10h30 canal+,

le 10 fév. à 4h30 canal+ décalé

si j’arrive à danser comme çà, j’en serais très heureux!!!!

j’ai trouvé çà très sensuel et très envoûtant!!!

please!!!!!

salut Eric ,

j’ai beaucoup apprécié le cours, juste que je n’étais pas aux mieux de ma forme …

mais bon !!!

dommage que qu il y avait pas de danseuse très expérimentées, vu que le niveau du cours montait crescendo !!! cela aurait été so sweet…

sinon à jeudi .

salut Eric ,

très belle surprise de voir autant d’élèves au niveau intermédiaire !!!! lol !!!

bon !!! t’es pas passé loin de la guerre diplomatique avec … , mais bon , il faudra lui mettre un peu de vodka ou de gnole traditionnelle pour la canaliser !!!

ok !!! ok !!!

sinon a jeudi

juste un coucou!!!

je voulais juste te dire que tu étais mon power ranger du tango !!!

bref !!!

tout va bien mais c’est juste quelques parasites extérieurs qui sont actuellement contrariants pour moi !!!
même si j ai une tête de déterré à certains moments, mais je reste accessible !!!

merci !!!

salut Eric ,

j’ai beaucoup apprécie cette soirée, même si on étai en nombre restreint
pour la miss …, elle a bien plus de ressources et de « potention » (sic) que je ne l’imaginais,

sincèrement, tu devrais la motiver pour qu’elle donne des cours avec toi ou des shows; elle est comme un trou sans fond , elle aspire encore et encore tout ce qui gravite autour d’elle … c est fou ….

c’est toujours un plaisir pour moi d’être à tes côtés

affectueusement moi !!!

Salut Eric

J’ai beaucoup apprécié , le cours avait l’air de l’île de la tentation ou du tango de la tentation!!!

snif !!! snif !!! c était le plus beau cours de tango de ma vie …

des strings et des décolletés partout !!! qui dit mieux …

dommage que cela ne se transforme pas en méga … tango …

bon !!! bon !!!

il est temps que je cesse de me faire du mal …

oh !!! oui !!! oh !!! oui !!!

sinon il y a eu des plaintes !!! lol !!!

c’est fait exprès que les cours soient aussi aguicheurs

là je porte plainte … lol …

« le cours avait du potention grave », vue pour une fois la qualité des élément qui y figuraient ; j’espère que l’autre jeudi, ce sera pareil, ou alors ce week-end !!!

bon !!bon !!! légère déprime …. sachant que dans deux semaines encore, je serai dans les mêmes créneaux horaires …

bon, je vais a l’hosto, je suis en train de fondre un fusible !!!!
si tu n’as pas de nouvelles de moi samedi; c’est que c’est grave et que j’en aurai pour deux mois d’absentéisme.

merci de te donner autant de mal pour nous …

@ moi @ .

salut

effectivement la frustration (de ces horaires merdiques) est telle que cela s’est répercuté sur le boulot !!!

là ou je suis content, c’est que … commence à toucher sérieusement sa bille aussi, j ai vu comment ses yeux brillent …

je suis fier de toi … elle est très à l’aise et plus çà ira, plus elle le sera …

cela me fait penser a un ancien film … lol…

elle a atteint beaucoup plus tôt son objectif de base, mine de rien; à tous les coups tu es un « bambi magique ».

difficile de faire mieux que le prof ; ouhhmmm , je suis très jaloux!!! lol !!!

pas ça, pitié !!! pitié !!! lol !!!

par contre pitié lorsque je suis absent je ne peux rien valider moi sur des modules que tu as faits hier …

je suppose que je suis en dessous mais bon …

je ne sais pas pourquoi mais je suis très attiré par le CHANTIER …

j’aimerais que l’on fasse une sortir en groupe hors de PARIS si cela te dit !!! il y a une milonga qui se déroule à LYON assez fréquemment …

expédition de deux jours…

???

tu en penses quoi ???

salut,

pour les sauts ou portés, je cherche toujours les bons conseils ou la meilleure posture !!!

sinon, c’est l’essentiel si tu arrives a récupérer quelque chose d’elle; c’est génial; c’est le rôle du prof !!!

Salut Eric ,

j’ai vu la démo de Jean-Jacques sur youtube, rien d’exceptionnel, c’est le même style de danse qu’il avait déjà sur les quais de seine !!! de plus avec Brigitte qu il connaissait déjà …

donc ils ne se sont pas trop renouvelés !!!!

et le lieu c’est dans la cathédrale à ISSY LES MOULINEAUX, pas terrible du tout ;

là où çà a du charme, c’est- qu’ils sont très synchro !!!

mais bon comme tu dis, on met ce que l’on désire sur you tube …

mais je reconnais que son carnet d’adresse risque d’épaissir davantage …

j’aime bien Jean-Jacques …

Salut Eric ,

ce soir j ai fait un peu un come-back sur moi-même , et l’interrogation est de savoir si le bilan est positif avec les demi-cours que je prends actuellement (à cause de mes horaires), ce qui n’est donc nullement de ton ressort ;

bref une légère putain de déprime passagère !!!

pourtant la journée a été géniale

bref !!!

tant pis !!!

——————–
 
IV – IMPRESSIONS ET RESSENTIS DE TANGO 3
 
——————–

A – IMPRESSIONS DE FESTIVAL

(COULEURS TANGO AVRIL 2009)

——————–

a – FABRICE

——————–

« Très bon orchestre, c’était vraiment sympa de danser dessus

Sinon, les danseurs du spectacle auraient quand même pu faire plus de démos, seulement 1 démo par couple! »

(sauf Ezequiel et Geraldine, qui en ont fait 2)

NB: c’est ce qui se fait habituellement en fait dans ce genre de Festival

——————–

b – PATRICK

——————–

« J’ai été moins impressionné par les démos que l’an dernier »

NB1: 1 an de tango de plus et donc « moins impressionné » par des démos de … MEILLEURE QUALITE

(comme quoi tout dépend souvent du degré d’éducation de l’oeil du spectateur)

« Sinon, le prix des chaussures a considérablement baissé »!

NB2: effectivement, de 160-170 euros l’an dernier à 130-140 euros cette année

——————–

c – HELENE

——————–

« J’ai passé 2 super soirées, et je n’ai pas arrêté de danser »

——————–

d – YANA

——————–

« L’orchestre était très bon

C’est très agréable de simplement pouvoir danser pour le plaisir, pas dans une optique de compétition.

Danser me rend simplement heureuse »

——————–

e – PIA

——————–

DURANT LE BAL, SIMPLEMENT ESSAYER DE … « SURVIVRE »

… on venait de passer plusieurs danses avec JB à essayer de survivre

puis de danser et ensuite d’écouter nos sensations, dans le cercle des danseurs (ça a été un peu notre baptême) et on avait décidé de faire une pause.

CONCERNANT LES DEMONSTRATIONS…

GERALDINE MAGNIFIQUE

Alors oui, j’ai trouvé GERALDINE MAGNIFIQUE, mais surtout ELLE RAYONNAIT, on sentait qu’elle était HEUREUSE DE DANSER,

alors que j’ai trouvé les autres danseuses plus concentrées, exprimant d’autres choses, très intéressantes aussi par ailleurs, mais qui ne m’ont pas sauté aux yeux comme ça.

CE QUI M’A … « ENERVEE »

Pour les démos, la réaction du public m’a énervée, les « oh, ah » quand la danseuse fait le grand écart.

UN PARALLELE AVEC LA VENUE DU BALLET DE COREE A PARIS…

Ca m’a rappelé le BALLET DE COREE dans une représentation de « ROMEO ET JULIETTE ».

Les danseurs qui faisaient autant de bruit qu’un troupeau d’éléphants, les danseuse (censées être classiques ») sans pointes, sans appuis, ça vacillait, alors qu’ils interprétaient une version classique de ce ballet sur la SUPERBE MUSIQUE DE PROKOFIEV qui en a été MASSACREE…

et le public surexcité, enthousiaste, des gens qui disaient « quelle légèreté!, on n’a pas de danseurs comme ça en France,

c’est vraiment une tradition asiatique le ballet classique! ».

J’avais alors VU ROUGE me consolant en parlant avec mon (vieux) voisin qui avait vu sur scène NOUREEV ET BARYSCHNIKOV et qui était aussi déçu que moi.

CHAGRINEE DE NE PAS RETROUVER LE TANGO QUI SE DANSE AVEC LE COEUR

En fait pour les DEMOS de samedi,

ça m’a CHAGRINEE DE NE PAS RETROUVER LE TANGO, CELUI QUI SE DANSE AVEC LE COEUR,

dans de petits bars ouverts sur la rue, simple en apparence mais si profond.

D’AILLEURS, J’AI LU UNE INTERVIEW DE GERALDINE OU ELLE DISAIT PREFERER DANSER AVEC DE VIEUX MESSIEURS aux ventres proéminents

QUI LAISSENT PASSER TANT DE CHOSES dans leur danse,

qu’avec de JEUNES PREMIERS TRES CALES en technique.

CE QUI NE M’IMPRESSIONNE PAS (DU TOUT)

J’ai encore le grand écart et je peux toujours mettre le pied à la main, donc ce n’est vraiment pas ce qui m’impressionne

et ce n’est donc pas ce que je recherche.

L’E.T.S., QUESACO?

On a pensé samedi à créer « Eric Tango School » (il faut bien que tu en sois le maestro!), je ne sais plus qui a lancé l’idée samedi soir.

On t’attendait devant la cité U et on s’est rendus compte qu’on était un petit groupe d’élèves bien sages, presque en rang

et on a plaisanté dessus en pensant à créer un signe distinctif pour rester en groupe (comme les enfants qui font une sortie en classe), un tee-shirt par exemple avec les initiales « E.T.S. »;

pas mal, non?

——————–

B – IMPRESSIONS DE PEDAGOGIE

ET AUTRES IMPRESSIONS…

——————-

a – COLETTE

——————-

Salut Eric

Ton initiative est excellente (CE SITE SUR LES RESSENTIS DE TANGO),

le tango on en parle, ça se vit, ça peut occuper une vie, un esprit, un corps,

et même se mesurer comme un tremblement de terre sur l’échelle de Richter, ou comme connaissance-amitié-amour-passion.

——————–

Salut Eric,

une de tes plus-values pédagogiques

= décomposer techniquement pour donner aux élèves des clés d’utilisation de leur corps

(mettre en mots d’abord puis appliquer et la répétition permet de ressentir

et donc de laisser l’expression du mouvement remplacer les mots)

aussi le travail sur la musicalité

Salut Eric,

merci d’avoir su développer dans l’instant le cours d’hier soir pour les personnes présentes

et à partir du déséquilibre H/F,

  1. les 2 H ne se sont pas ennuyés, je crois qu’Alain apprécie de mêler le rythme musical à la technique et Fabrice apprécie — de danser,
  2. pour les F. c’est aussi et encore l’écoute qui est à privilégier, et pour moi en particulier, ce n’est jamais du temps perdu
    et cerise sur le gâteau : ambiance très sympa,

NB : y’a pas beaucoup de profs qui ont cette réaction, au mieux une personne les aide à faire danser les nanas à tout de rôle,

au pire ils n’y prêtent aucune attention
bon voilà, j’avais envie de te le dire : bravo et merci et bonne journée

salut Eric,

sur le cours hier = je suis arrivée après une journée « échanges mails » sur un sujet où pas le droit à l’approximation ;

conséquence évidente = le relâchement a pris du temps et c’était dommage car la 1ère partie, petite chorégraphie sur tango nuevo me plaisait beaucoup dans le mouvement ;

mais la 2ème était indispensable sur l’aspect technique (et travail sur l’axe pour les nanas)

au total, pas vu passer les 2 heures
bon je me mets au W, biz et à +

Bonsoir,

désolée de ne pas vous avoir suivis ce soir,

certes le froid et la pluie n’ont pas amélioré la situation et je dois assurer demain boulot

mais je cherche actuellement ma place dans les milongas

Eric avait raison : c’est une erreur, surtout pour une fille, de danser avec un seul partenaire, il vaut mieux dès le début s’habituer à la découverte rapide d’un (nouveau) cavalier.

Je crois que pour l’homme c’est un peu différent car il propose sa danse, il peut se faire jeter mais c’est quand même rare proportionnellement au regard du nombre de filles autour de la piste. C’est seulement une observation.

et maintenant?

eh bien j’essaie d’aller dans les lieux où la moyenne d’âge est plus proche de la mienne

= pas évident ni côté musique ni côté environnement; ça peut être attendrissant de voir des têtes grises prendre beaucoup de plaisir mais ça peut aussi être tristounet.

Mais bon cet après midi j’étais du genre « tu rentres dans l’ambiance et tu danses »

oui mais c’était avoir oublié que le milonguero et moi, on n’est pas encore en symbiose !!!

et zut voilà que même après la plus grande inspiration possible, impossible de retrouver mes repères:

connexion ??? (sans voir je ne ressens pas le buste), rigidité au niveau des jambes (axe déporté sur l’avant donc impossible de plier les genoux donc stabilité médiocre)

ah !! un point : j’ai pensé à lâcher les bras et ça m’a aidé.
Bien sûr la jambe libre pour les boléos = pas besoin d’y penser !!!

voilà le(s) points que je souhaiterais travailler

mais j’ai toujours envie de danser alors — désolée de —

j’espère que vous avez bien profité,

Salut Eric,

ok pour ce soir mais les gosiers resteront secs because ai laissé le muscat à la maison,
ce n’est que partie remise !!

à tout à l’heure

P.S. sinon pour le muscat il n’y a que les chinois qui laissent le prix inscrit sur leur cadeau pour montrer combien ils estiment leurs amis !!

Salut Eric,

Ludovic et Fabrice vont danser demain et c’est vrai que ça me dit bien de les rejoindre,

Jonathan aime danser milonguero et j’ai envie de progresser dans ce style

= le sens de mon sms mais il me semble difficile de te demander de faire un programme spécial pour 2,

voilà pourquoi je n’ai pas répondu d’emblée OK,

c’était bien le film ?

Eric,

désolée de ne pas être restée au cours plus longtemps,

certes je m’étais assuré que Fabrice avait « des danseuses » mais tu attendais peut être que je puisse donner un coup de main,

en temps ordinaire, j’aurais volontiers fait cela, en homme par exemple pour les débutantes, et attendu un peu plus tard pour danser puisque tu proposais de prolonger en pratique,

mais ça ce n’était pas possible / au travail

sincèrement c’est dommage, habituellement j’aime bien ce qui est improvisé mais en ce moment l’adaptabilité = zéro pointé !!

je voulais te dire que j’appréciais ta spontanéité et que j’attends ++++ que ça se calme sur le boulot,

en tout cas comme d’hab merci, Colette

Salut Eric,

soirée étrange, ça démarre super avec Fabrice :

– fluide, je réussis même à donner la valeur que je souhaite sur des accents musicaux, je veux dire par là quand par exemple sur un gancho la femme peut attendre juste le temps nécessaire pour le marquer

– réactif, donc il me semble dans la communication, mais ça je ne lui ai pas demandé (hum)
avec Stéphane, tous les deux un peu stress, mais sur un tango (celui du milieu il me semble) le calme règne, c’est à dire équilibre + jambe libre (ça y est je le ressens) et communication dans la musicalité, bref envie de recommencer pour ma part

et la suite = galère +++ avec …, impossible de comprendre le guidage, seulement la marche et encore il lève le bras pour me montrer la jambe d’appui !!!

après conséquence ??? ou fatigue ??? ou les deux mais résultat = identique à cette mémorable soirée dans ce même lieu, il y a quelques mois (Anne et Grégory étaient là aussi)

Ok, je peux penser que c’est la conséquence de ne danser qu’avec Fabrice,

mais en cours ça tourne et par exemple avec André qui intercale dans les exercices que tu demandes d’autres figures (donc je ne suis pas prévenue) ça marche et au contraire j’apprécie et n’appréhende pas,

après tout ça, j’ai essayé de recentrer sur la technique (l’axe, les appuis) puis de mettre en place la dérision (plutôt rigoler que se crisper) —,

rien n’y a fait = descente aux enfers (j’exagère à peine, je me suis carrément enfoncée dans un canapé),

je ne crois pas que ce soit seulement dans la tête que ça se passe,

Conclusion : si tu as remarqué quelque chose, ça m’intéresserait beaucoup que tu me le dises, pas nécessairement par mail car tu as sans doute d’autre chose à faire !!

PS1 : j’espère que pour toi la soirée d’hier était bien

bonne journée et à +

Salut Colette

et bien … ?!!

Depuis le double travail sur les appuis (la mécanique) ainsi que sur la jambe libre (quasi libérateur te concerant), çà devient carrément bon, presque … onctueux d’ailleurs même😉

analyse tout à fait correcte, bravo le centralien

j’en perçois un phénomène plus global = concentration / mesure du temps / contrôle de soi (pas sur les autres!!)
et la résultante, quand je n’me prends pas la tête, c’est la fluidité ressentie dimanche

Ce qui, te concernant, constitue une grande grande évolution, quasi libératrice te concernant me semble-t-il même (sourire)

joker !!
prochaine étape = créativité

Bref, continue à … continuer

à demain soir donc

cachottier : tu n’annonces même pas le thème de ce soir !!

Bonne journée, Colette

Salut Eric,

Tu as raison, j’ai besoin de pratiquer et surtout d’accepter de confronter mes acquis avec l’objectif de prendre des cours : le plaisir de danser.

Et si possible oublier de « confronter », on en revient à prendre confiance en soi, bref le tango c’est la vie, la vie c’est le tango et la passion devrait faire le reste (explication : quand je veux vraiment quelque chose et que je m’en donne les moyens, ça marche).

Donc, ———, pas de stage, Opus à l’ouverture et pour ——– ne pas trop se traumatiser,

Fabrice a dit qu’il viendrait vers 19h.

Hier soir au Chantier, la programmation n’était pas géniale, peu variée et sans profondeur,

mais je n’ai pas pu jugé en totalité car nous sommes partis à 3h, donc après c’était peut être beaucoup mieux (j’ai l’impression que comme dans d’autres lieux les fins de soirée permettent de laisser aller alors qu’avant les DJ doivent contenter la majorité, ce qui est très normal).

Bonne journée, bon stage, on se croisera peut être à l’Opus,

P.S. Sinon, çà avance tes expérimentations, interrogations, réponses sur les appuis, transferts de poids du corps?

oui, tout à fait, mais je dois encore penser à transférer, il faut encore s’entraîner pour que l’automatisme s’installe et laisse place à la fluidité du mouvement, mais j’ai constaté ce soir (=jeudi) que l’axe était lui quasi gardé lors des transferts, c’est déjà un +)

ce soir tout bien sauf la fin du cours : je n’ai pas réussi à faire comprendre à … que cela n’avait aucune importance de ne pas arriver à réaliser les chassés du 1er coup et je crois qu’il a été très vexé. Bon je ferai mieux la prochaine fois !!

A +

Salut Colette et Patrick,

Je ne vous ai quasiment pas corrigés au bout de quelques minutes ce soir, pcq vous … appliquiez très bien (en automatique) et passiez même littéralement en revue le contenu des derniers cours milongueros qu’on avait travaillés ensemble.

Vous étiez dans la recherche/confirmation de vos sensations/recherches, pas de défauts apparents (en tout cas pas importants par rapport à ce que vous travailliez à ce moment précis), je me contentais d’observer, de valider, et à la limite donc je vous … dérangeais (sourire).

C’est ce pour quoi j’ai laissé faire. Il faut en effet savoir saisir au vol ces moments-là, savoir laisser faire, puisque c’est précisément dans ces moments que vous continuez/finissez? de vous approprier ce que j’essaie de vous transmettre.

Eric
——————–

Bonjour à tous les 2

merci Eric de savoir trouver les mots justes,

merci Patrick d’accompagner « simplement » (=sans accent péjoratif de ma part ++++) les évolutions de ma danse

Salut Eric,

je ne me souviens plus si tu as mis sur ton site : http://www.pasiontango.net/fr/tango-video-fr.asp

mais ça passe mieux (= moins hâché) sur http://www.pasiontango.net/fr/tango-video-fr.asp
0.51 et 2.

parallélisme à mon sens parfait (alignement des corps, jambes en particulier mais souplesse, fluidité, mouvement parallèle en fait), plaisir de communiquer entre eux mais aussi pour les yeux (les leurs, ceux des autres)

penses-tu possible de mettre au programme du stage dimanche ?

peut être trop présomptueux ?
aussi une façon de te répondre quand tu nous demandes « ce qu’on souhaite », pas toujours évident de décrire vers quoi on veut tendre

d’avance merci

Salut Eric,

Avec beaucoup, beaucoup d’humilité, à défaut de ne pas vouloir juger (car un point du vue est déjà un jugement),

  1. ne développe pas suffisamment sa danse, les pas m’ont semblé trop courts mais cela ne se situe peut être pas au niveau des jambes

Car sur les figures dans lesquelles techniquement il se sent à l’aise il développe de la créativité: casse la figure, peut être pas exprès, mais ça rompt la routine et c’est juste, bien marqué et il sait le montrer ; en tout cas je l’ai ressenti : le guidage souple ne m’a pas énormément gênée,

Je crois aussi que le fait de changer de partenaire demande une adaptation (qu’il me faut encore maîtriser ou faire devenir plus rapide) et entre

le guidage de … = pas le choix de ne pas suivre stricto sensus

et celui de … = « j’attends qu’elle se débrouille sauf quand je veux faire une « spécialité »

« et encore …, les contrastes de style et de taille sont nets.

Je n’ai pas pour l’heure d’autres remarques pertinentes mais j’espère que je ne l’ai pas froissé et ce sera avec plaisir que je danserai avec lui dans les prochains cours.

Salut Eric

Sur la page que tu as créée pour Fabrice :

– elle est très simple, pas au sens de l’idée que tu as eue, mais au sens du développement sans fioriture (et ça lui correspond bien, enfin selon moi)

– elle met en valeur sa personnalité sans être intrusive dans son intimité (pas de détails qu’il n’aurait pas donnés lui même)

– je n’ai pas eu de réaction de sa part, les mails que nous avons échangés étant postérieurs
3. sur les autres « colonnes de la page » :

– en écrivant colonnes, je viens de penser « journalistique », bizarre ça ne m’était pas venu à l’esprit, sans doute l’habitude de voir les sites développés de façon différente dans leur ergonomie

Sur l’article QUAND LES JEANS EFFRANGES OUVRENT LE BAL TANGO :

est-ce la traduction du titre ou celui que tu donnes à l’article que tu traduis ?

– cet article ne rassemble-t-il pas un certain nombre de tes approches et réflexions sur le tango?

– chronique riche, proche d’une ANALYSE SOCIOLOGIQUE TANGO,

passion au sens de l’attirance personnelle irrésistible (irraisonnée), évolution de chacun en lien intime avec les autres et ce lien (dénominateur, intérêt commun) est le tango

Bref, j’arrête là, inutile d’intellectualiser, je pense simplement que cet article est une SUPERBE CHRONIQUE SUR L’EVOLUTION DU TANGO,

que chacun peut en faire une lecture différente, en fonction de sa relation avec le tango notamment.

Et que le TANGO, si ce n’est pas l’histoire d’un vie,

c’est bien celle d’une TRANCHE DE VIE.

Et donc c’est une excellente publication !!

Biz, à +

Salut Eric,
je m’accorde une pause dans cette frénésie de W, je suis restée scotchée sur

HORACIO GODOY ET CECILIA GARCIA: « La Viruta Tango »

outre la CREATIVITE dans les figures + attitudes,

c’est incroyable de savoir aussi justement s’appuyer sur TOUS LES DETAILS DELA MUSIQUE, jusqu’à la PETITE MELODIE,

et les jambes du garçon et la courbure du torse qui lui permet de piquer aussi délicatement,

je n’ai pas pu m’empêcher de l’envoyer à Fabrice car CECILIA est aussi pleine de charme dans la technicité !!!

Salut à tous les 4,

Pouvez-vous me dire ce que vous avez PENSE du PLAY LOUNGE?

lieu agréable pour boire un verre et discuter, typé nocturne,
musique, variée

un peu too much à mon goût (il a quasiment mis 2 quasi-raps (soit-disant neo-tango) vers minuit, hum, encore faut-il que la danseuse suive

mais intéressant par contre

et dans des registres soit encore inconnus pour moi (un rien de tzigane) et néo (alors ça c’est cool et j’apprécierais que tu reprennes ce thème pour le rythme et l’écoute)

et on voit qu’on peut tanguer sur des musiques auxquelles on aurait pas pensé (« grand corps malade » par exemple, il revient de loin, il fallait y penser ++++,

l’atmosphère?

bien, le feutre de la muselière tamisée et le plancher aussi (bizarre ??), le côté intimiste ne me gênera plus lorsque j’accepterai le regard des autres quand je danse (OK il y a encore du temps qui passera !!)

l’un un peu stressé dans ce lieu inconnu et presque de perdition

(pas sympa de se moquer de … qui a fait d’énormes progrès dans sa sociabilité

et l’autre à la fois attentif à la danseuse mais laissant aller l’écoute et je l’ai ressenti (merci)

ceux et celles que j’ai regardés avec le plus d’intérêt

= un couple dansant tout en fluidité dans la longueur et en circulaire,
pas très grands, bruns, dans les 30 années, dégageaient le plaisir de danser

Eric

P.S. moi j’étais nase de chez nase, fatigué, mal de crâne, danseuses … autonomes (au pluriel

(sauf … Colette) sourire), j’ai bien aimé globalement, j’ai qq réserves, mais faut que j’y retourne (positif déjà donc) pour me faire une réelle opinion

bon il faut comprendre que tu réserves tes réserves ?? mais ton avis m’intéresse !!

musiques trop variées et pas assez dosées/maîtrisées à mon goût

je n’ai pas ce niveau d’expertise
mais programmation intéressante oui

le jeune DJ m’a demandé un peu anxieusement « mon verdict » (texto), je n’ai pas trop su que répondre (pas évident quand on préfère réserver son opinion sur certains trucs un poil moins positifs), je lui ai donc de manière plus neutre dit que « je reviendrai »

comme quoi tu es connu dans le monde du tango !!

à +, colette

——————–

AUTRES IMPRESSIONS DE PEDAGOGIE

b – extrait de la CHRONIQUE « FABRICE A Bs As »
(février 2008)

——————–

J’ai aussi DANSE AVEC LA PROF,

ET UN GRAND MERCI A TON ENSEIGNEMENT

qui nous donne vraiment de bonne bases et d’excellents conseils, genre se concentrer sur les appuis de sa partenaire,

car j’étais loin d’être ridicule, pas parfait bien sûr, mais je me suis bien débrouillé.

MERCI AUSSI POUR LA TECHNIQUE DE SE CONCENTRER SUR LES APPUIS DE SA PARTENAIRE.

Ca fonctionne super bien, d’abord ça rend la partenaire à l’aise, çà rend la nana heureuse même, et puis ça permet d’oublier son stress, et donc les mouvement sont d’autant plus fluides et le plaisir d’autant plus grand ».

« Comme tu le disais toi-même,

« L’ART DU GUIDAGE, C’EST VRAIMENT UN CHEMIN INFINI ».

Suite à un de tes mails où tu me parlais

« DU GUIDAGE PAR LES APPUIS »,

je me suis un peu concentré sur la question,

et c’est vrai que cela fonctionne super bien,

en fait je me suis rendu compte que pour certains pas, je m’en servais sans même en avoir conscience, un peu comme Monsieur Jourdain faisait des rimes sans le savoir ».

——————–

c – extrait de la CHRONIQUE « ANNE A Bs As »
(mars 2009)

——————–

L’argentin , évidemment, un superbe hidalgo les cheveux noués, … prof de tango qui me le dit après quelques tangos:

et là çà sentait le prof qui testait, çà commence simple et puis çà tourne dans tous les sens, et vas-y que je vérifie si la jambe est libre, et si tu sais faire des jolis pliés, une fois après avoir bien testé l’axe, si tu regardes en bas, c’est la panique assurée.

à la fin, il m’a dit que c’était « muy bien »
(les argentins sont gentils, on est a mille lieues de certains C.. du Rétro)

« mais le tango çà se danse comme çà, serrés, l’autre c’est bon pour la salsa… »

une tanguera allemande m’a dit que « j’avais appris l’european tango avec hauteur, qui condamne à ne danser qu’avec ceux de sa taille »

… à Jujuy, milonga en plein air, une superbe jeune danseuse fait des volcadas magnifiques, on papotera ensemble ensuite et elle me dira pratiquer depuis 10 ans…

et me dira que ses habituels tangueros lui ont dit que je suivais vraiment bien:

la question en apprenant mon temps d’apprentissage, c’est

« mais tu as appris où ??? »

je ne résiste pas au plaisir de te répéter ce que m’a dit l’un d’eux.

« et bien, t’as vraiment un bon prof!

il s’appelle comment??

ah Enrique, esta muy buen professor!!! »

autour il y a des gens du coin qui applaudissent.

——————–

d – CLAIRE

Quand je vais danser en bal et que je danse avec des élèves d’autres cours, je me dis que j’ai de la chance de prendre des cours avec toi

——————–

e – PIA

Je suis très contente de prendre des cours avec toi,

j’apprends beaucoup et je me rends compte …

Sinon, on a pensé samedi à créer « Eric Tango School » (il faut bien que tu en sois le maestro!), je ne sais plus qui a lancé l’idée samedi soir.

On t’attendait devant la cité U et on s’est rendus compte qu’on était un petit groupe d’élèves bien sages, presque en rang

et on a plaisanté dessus en pensant à créer un signe distinctif pour rester en groupe (comme les enfants qui font une sortie en classe), un tee-shirt par exemple avec les initiales « E.T.S. »; pas mal non?

——————–

f – PATRICK

juste un coucou!!!

je voulais juste te dire que tu étais mon power ranger du tango !!!

elle a atteint beaucoup plus tôt son objectif de base, mine de rien; à tous les coups tu es un « bambi magique ».

merci de te donner autant de mal pour nous …

——————–

 V – AVIS DE TEMPETE
 
 Chronique « Avis de Tempête » 

——————–

DANS LA RUBRIQUE « JE VOUS CONSACRE PAS MAL DE TEMPS »,
ET PARFOIS JE LE REGRETTE UN PEU

voici la chronique « Avis de Tempête »

de « ce que vous m’avez fait … « subir » dernièrement pour un cours du mardi

——————–

= UN « TRES MAUVAIS FEUILLETON A LA CON »

« feuilleton » qui a en fait duré toute la semaine, pour tous les cours et stages de la semaine

– mardi, infernal
– jeudi dur également
– et encore au moins 2 fois pire pour le stage de dimanche

feuilleton dont la fin m’a fait un bien fou quand cela s’est enfin terminé

Ouf!!

——–

CA COMMENCE DONC AINSI
(pour certaines étapes, sachez même que je vous les ai faites en … bref

« je fais le point dimanche soir lors de la revue d’effectifs pour les différents cours et stage de la semaine, notamment au niveau du souvent délicat équilibrage des effectifs hommes-femmes pour les différents cours et stage de la semaine »
Pour le cours du mardi, cela s’annonce cette fois problématique puisque

1 – dimanche soir, lors de la revue d’effectifs donc, il manque déjà 2 danseurs
et que je ne sais pas trop où je vais aller les chercher

2 – puis Patrick m’annonce dans la nuit qu’il est absent pour 1 mois et demi – manque donc 3 danseurs

AIE

3 – j’anticipe dès lundi, demande à Albéric s’il peut venir, réponse positive dans la journée – manque 2 danseurs

4 – lundi soir je demande à Thomas s’il peut venir – manque 1 danseur

5 – je suggère à Yana d’envisager de ne pas venir ce mardi, mais plutôt les autres cours et stage de la semaine, elle accepte a priori même si on verra

LUNDI 22H30, je suis content = équilibre réalisé pour le cours de demain + marge de manoeuvre au cas où

5 – puis, ayant récupéré mon portable oublié à la Fonderie lundi soir, je vois un sms de Patricia qui me dit qu’elle ne peut pas venir – manque … 1 danseuse (hum)

6 – mardi matin, mail de Mai-Anh qui me dit qu’elle ne peut pas venir
le monde à l’envers désormais; manque 2 danseuses, plus que hum

7 – j’essaie de récupérer Mai-Anh et Patricia, par mail, au cas où

8 – réponse négative de Mai-Anh qui ne peut vraiment pas, pas de réponse de Patricia

ET CE N’EST QUE … LE DEBUT

MARDI 13 H

9 – j’envoie 1 mail pour récupérer des danseuses + mail et sms à Yana pour la récupérer plus paerticulièrement, réponse positive de sa part un peu plus tard dans l’AM

ouf – ne manque plus qu’1 danseuse

10 – pas de réponse des autres danseuses, sinon, quelques réponses sympathisantes, qui me remercient sincèrement des mes efforts, tout en me disant regretter ne pas pouvoir venir

11 – coup de fil à 16 h 30 de Martine, amie de Marion, débutante, mais ayant déjà dansé, je lui propose de venir –

= équilibre à 16h30, je suis content (2)

12 – appel de Chari à 18h qui se propose pour dépanner, embêté, je lui dis que je viens déjà de récupérer 2 danseuses

13 – à 18 h 30, comme c’est la 2e fois qu’elle propose son assistance et qu’elle est fiable (ce qui n’est pas le cas de tout le monde), je la rappelle pour lui proposer de venir avec Jorge (qui n’est pas dispo), puis je lui dis quand même de venir seule

– j’ai donc 1 danseuse en sécurité (au cas où 1 autre danseuse « se débine » au dernier moment)

LE COURS S’ANNONCE ALORS TRES BIEN A 19 H 30

puisqu’il réunit la bagatelle de 13 personnes (quand même) pour un cours bien mal embringué au départ, avec donc 6 danseurs et 7 danseuses

J’AI DONC BIEN OEUVRE, JE SUIS CONTENT,

j’ai à ce moment envisagé les programmes de cours adaptés et personnalisés pour chacun,

mais … c’était sans compter sur … 5 désistements dans la dernière heure et demi, un record je crois

—–

SUR CE DONC, A PARTIR DE 19H30, LA CATA…

14 – sms de Romain à 19 h 30 qui dit que ni lui ni Dorothée ne peuvent venir

15 – je lui demande par sms retour s’il peut venir seul, négatif – manque toujours 1 danseur

16 – 20 h sms de Thomas qui me dit qu’il va être retenu au boulot, aie – manque 2 danseurs

17 – en bref, je l’appelle en lui disant qu’il peut venir + tard, en retard, on finira au moins à 23 h (on a fini à 23 h 30), ok – manque 1 danseur

18 – re sms de Thomas, il ne pourra vraiment pas être à l’heure – manque 2 danseurs

19 – puis, alors que je suis en vélo en route vers Belleville où se déroule le cours, sms de Marion vers … 20 h 50 qui m’annonce une rage de dents, une rage de dents je veux bien (puisque pour le coup, çà m’arrange), mais à 20 h 50!,

heureusement que j’avais demandé qu’on essaie de me prévenir la veille, mais sur le coup çà m’arrange un peu, comme disait Colette en marquant le coup quand je raconte çà au début du cours – « manque (alors) plus qu’1 danseur »

20 – appel de Yana à 21 h (toujours en vélo, alors que je suis en train d’arriver à Belleville) qui me dit qu’elle sera un peu en retard (honnêtement, sourire, à ce moment, ce n’est vraiment pas grave)

21 – à 21 h 15, le cours a commencé, je vois qu’Albéric n’est toujours pas là, je l’appelle pour lui rappeler qu’il … « devait venir », il me dit qu’il est au boulot, qu’il m’a envoyé un message (jamais reçu), qu’il ne peut pas venir, qu’il est trop loin pour venir…

je raccroche, cette fois … un peu énervé vous le comprendrez

sur ces paroles, « no comment » – et après tous ces efforts, couronnés de néant, manque donc 2 danseurs

—–

RESULTAT DES COURSES

cours final avec 8 personnes, 3 danseurs et 5 danseuses

je suis pas mal énervé

manque 2 danseurs

8 personnes alors que 13 personnes à 19h30

cad 5 désistements dans la dernière heure et demi

ET SURTOUT J’AI DU PASSER 1 H, 1 H 30 RIEN QUE SUR L’ORGANISATION/EQUILIBRAGE DE CE COURS DU MARDI

(et je ne parle même pas des préparations personnalisées de contenu du cours, inutiles au final),

ET TOUT CA POUR RIEN

puisqu’au final manque quand même 2 danseurs

(et c’est « assez chaud » quand il manque 2 danseurs sur 8 personnes présentes seulement)

TRES BON COURS CEPENDANT AU FINAL

j’ai de nouveau, pour la énième fois cette année, essayé de switcher le négatif pour en tirer le maximum et surtout du positif en termes de contenu de cours et d’évolution de chacun, = je me suis donc adapté

– cours sur les contretemps,
– changements de pied,
– enchainements avec les changements de pied,
– changements de pieds du danseur ET de la danseuse,

– boleos,
– révisions diverses,
– sacadas AR avec changements de pied,
– (ré)initiation de Martine avec la collaboration des danseuses, merci
– style milonguero
– toupie pour finir
– tangos en libre pour finir

j’ai à vrai dire improvisé (puisque désistements de dernière minute bouleversant le contenu du cours devenu infaisable, obsolète même)

mais très honnêtement, j’ai et ai eu l’impression qu’on se foutait un peu de moi (ce qui n’est pas mon problème), mais surtout que des efforts que je fais pour VOUS permettre de bien danser, travailler, évoluer

donc il y a les RECIDIVISTES, ils et elles se reconnaitront éventuellement (je parle tous cours confondus)

et les « premières ou secondes fois »
mais avouez que là, tout cumulé, j’ai (largement) eu ma dose

5 désistements sur la dernière heure et demi (sur 13 annoncés présents à 19 h 30), on frôle l’overdose voire …

… UNE CHOSE EST SURE EN TOUT CAS, CELA NE SE REPRODUIRA PAS

COMME DISAIENT SPONTANEMENT LES PRESENTS AU COURS A QUI J’AI RACONTE LA CHOSE:

– « tant qu’il n’y aura pas de sanctions financières, cela continuera sans doute »

–  » de type si on avertit pas 8 heures avant le cours, le cours est dû »

–  » ou au bout de la 3e fois »

en tout cas, les désistements de dernière minute seront évidemment les personnes que je décommanderai en premier lors des prochains cours en cas de déséquilibre

AUTRE IDEE A l’ETUDE, et applicable vraisemblablement rapidement, pour le principe

– désistement la veille, ok puisque j’ajuste pendant la nuit précédant le cours

– désistement le jour-même du cours, jusqu’à 15 h, 10% du tarif du cours dans une cagnotte

– désistement après 15 heures, 20% dans la cagnotte

– désistement 1 h et demi avant le cours, 30% dans la cagnotte

et pour les multi-récidivistes, on fait quoi? (sourire)

ET LA CAGNOTTE servira à payer

– un bon repas (à tous) en fin d’année,
– ou des CDs, DVDs ou des trucs liés au tango, peu importe
– ou encore un voyage aller-retour à Buenos Aires
(et à mon avis, pas de problème, çà « le fera » largement)

et çà vous obligera un peu à vous organiser…

JE VEUX EN EFFET BIEN PASSER DU TEMPS à organiser les choses pour qu’elles se passent au mieux, vous trouver des partenaires, vous concevoir (en permanence) des contenus de cours qui soient adaptés aux présents et à leurs besoins,

pour vous, pour moi et pour tous donc

mais si vous passez votre temps à désorganiser ce que j’organise
çà ne m’intéresse évidemment pas de continuer

et vous verrez à vos dépens que j’ai (très) mauvais caractère quand on ne me respecte pas ou qu’on … m’emmerde😉
sur ce, « bonne semaine »
pour ce qui me concerne, sachez que vous m’avez juste un peu, beaucoup, gâché ma journée de mardi
heureusement qu’un très bon cours (jusqu’à quasiment 23h30 = on a fêté çà à notre manière en gens présents) a ponctué cette journée de « prestations spéciales de votre part »

merci aux présents/présentes en tout cas, et évidemment parmi les plus réguliers et fidèles est-ce un hasard?, Fabrice, Colette, Ludovic, Yana, Pia, Benoit
ou avec qui il n’y a jamais ou quasiment jamais de souci Chari)

PUIS QU’

– une très bonne soupe aux nouilles (jaunes chinoises) et aux raviolis (de porc)
– + riz au canard laqué
– + soufflé à la mandarine impériale
– + bière thailandaise Tsinga
sont venus agrémenter cette fin de soirée

Allez, comme on dit en Bavière, la région (le saviez-vous?) la plus développée d’Europe en termes d’infrastructures logistiques

TCHUSS ET A PLUS TARD

Eric

————————–

VI – POUR D’AUTRES IMPRESSIONS ET RESSENTIS REGARDER EGALEMENT

—————————

– les chroniques de Fabrice à Bs As (février 2008)

– la chronique d’Anne à Bs As (mars 2009)

– l’article « les jeans effrangés ouvrent le bal tango… »

– ainsi que « le tango étudié à Harvard »

– le tout en page « Buenos Aires Hoy »

soit en page “Buenos Aires Hoy” ou “Buenos Aires Aujourd’hui”…

——————–

EN BREF ET… EN RESUME, POUR FINIR SUR CETTE RUBRIQUE ET PAGE« IMPRESSIONS ET RESSENTIS DE TANGO » 

le tango argentin, c’est très bien quand tout se passe pour le mieux…

 

 sitecouple

—-


sinon , dans le cas contraire, clairement, c’est souvent … « avis de tempête »

sitetempete 


—-


la musique adoucit-elle vraiment les moeurs? j’en doute parfois

sitegramo

—- 


allez, pour se réconforter en fin de soirée, un petit … chocolat?

siteaaia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :