I – SIX PUIS NEUF GROUPES DE DANSE PRESENTS TOUT L’ETE SUR LES QUAIS DE SEINE

première parution le 24/04/2004 – dernière actualisation le 28/04/2009

——————–

L’EVENTAIL des danses qui devraient (devaient?) être présentes cet été sur les Quais de Seine (ainsi que dans notre association), devient relativement IMPRESSIONNANT.

JUGEZ-EN DONC :

Cet été, vous pourrez danser et voir danser

1 – le ROCK

2 – les DANSES SWING

cad

  • le SWING LINDY HOP
  • le WEST COAST SWING
  • le SWING
  • le BE BOP

3 – sans oublier la multiforme SALSA des caraïbes (styles cubain, portoricain, colombien, et même depuis l’an dernier de Los Angeles et de New York)

4 – ou encore la brésilienne CAPOEIRA

  • invité à 2 reprises a priori cette année encore, le SAMBA-FORRO

5 – le TANGO ARGENTIN

(et pour l’instant seulement argentin)

6 – Les DANSES DE SALON ET MUSETTES

cad, concrètement

  • les danses de salon
  • les danses musettes
  • salsa + cha cha cha

7 – mais aussi les DANSES BRETONNES

8 – LES DANSES DU MONDE

  • danses israéliennes

  • à confirmer, la salsa africaine + danses aricaines

  • à confirmer, le samba forro

  • purement théorique, les … Trad du Nord

9 – les DANSES FOLK-TRAD (je traduis: folkloriques et traditionnelles pour les profanes, même si l’appellation est récusée par les danseurs eux-mêmes, pusique ces danseurs dits folk-trad ne portent pas costume traditionnel),

danses qui viennent bien évidemment de toutes les régions de France, mais aussi du Nord, du Centre ou du Sud de l’Europe


SANS COMPTER

  • les sons, senteurs et odeurs de guinguette qui le mois d’Août vient s’instiller sur le quai d’en face, et sur Paris Plage

  • la (bruyante) péniche techno qui pourrait venir de nouveau à l’occasion venir prendre un embarcadère au niveau de ces mêmes amphis

  • les méga-soirées house, techno, jungle et autres qui viennent ponctuer les réjouissances des veilles de fêtes, de bals de 14 juillet, de 15 août …

  • ou encore les méga-concerts dance au niveau du bassin de l’arsenal venant distiller opportunément ? …

ses tonnes de décibels à des kilomètres à la ronde.


ALORS POURQUOI PAS?

Prochainement, plus tard, dans le courant de l’été ou les années prochaines, ne viendraient pas non plus également planter leur pénates sur les quais

  • les policées danses de salon (tango, valse viennoise, paso doble, rumba, cha cha, fox trot, valse anglaise…)

  • les danses des guinguettes (tango, valse, java, polka, rock…)


COMME VOUS POUVEZ LE CONSTATER, le fait de nous réunir entre organisateurs de soirées de danses, aide à mieux
nous connaître nous-mêmes et entre nous
,

à mieux connaître notre passé, notre histoire, notre folklore, notre tradition et nos emprunts à tout (et tous) ce(ux) qui nous entoure(nt),

à la culture, au folklore et au patrimoine de France, d’Europe … et, de plus en plus, de la planète entière.

Et nous aide peut-être à envisager le jour où l’ensemble des danses du monde entier

pourrait, un jour peut-être, venir installer leurs quartiers d’été, ne serait-ce que ponctuellement, en tant qu’invitées, sur les quais de Seine.

Hypothèse souhaitable, je ne sais.
Envisageable, pourquoi pas?, ne serait-ce que ponctuellement.

Hypothèse attractive dans l’absolu, certainement !
——————–